Après un mois de novembre sous confinement, avec la fermeture des commerces dit « non-essentiels » et le retour des attestations de déplacement dérogatoires, le gouvernement annonce un déconfinement « progressif » en 3 temps. La première scène s’est ouverte ce samedi 28 novembre, les autres étapes sont dès à présent fixés au 15 décembre puis au 20 janvier. Quelles sont donc les répercussions de ce premier pas vers le déconfinement dans la vie quotidienne à Mireval ?

Le chef du gouvernement a rappelé les règles : le confinement reste en vigueur jusqu’au 15 décembre, avec attestations de déplacements obligatoires. Après cette date, il sera remplacé par un couvre-feu de 21 h à 7 h du matin, qui ne sera levé que les soirs de Noël et du 31 décembre. « Vous pourrez vous déplacer entre régions », a clairement déclaré Jean Castex qui a également annoncé que le télétravail devait « rester la règle » au moins jusqu’au 20 janvier.

Acte II, scène 1 : Dès le samedi 28 novembre

Depuis ce samedi 28 novembre, les règles de déplacement ont donc évolué… il est à présent possible de sortir de son domicile pour 3h et dans un rayon de 20km autour de ce dernier. Les terrains de sport en plein air seront rouverts uniquement pour les enfants alors que les établissements couverts resteront fermés au moins jusqu’au 15 décembre.

Ce sont bien tous les commerces qui ont rouvert ce 28 novembre – en dehors des bars, restaurants, discothèques. Les auto-écoles peuvent à nouveau dispenser des cours de conduite, mais les cours de Code restent à distance, les visites immobilières peuvent également reprendre. Dans les commerces, la jauge passe partout – dans les petites comme les grandes surfaces – d’un client pour 8 m². Cette jauge doit être mesurée sur la surface totale, sans tenir compte « des meubles et des étals ». Les employés des commerces ne sont pas comptés. Un couple, ou un parent avec enfants, sera compté pour une seule personne.

Si les restaurateurs Mirevalais assurent un service de livraison ou à emporter depuis le début des nouvelles mesures de confinement, les bars, restaurants et salles de sport ne pourront pas rouvrir ni le 28 novembre ni le 15 décembre. Pour le premier Ministre « les restaurants et les bars ne pourront pas rouvrir avant le 20 janvier »… laissant à penser que le café de la Paix, seul commerce dorénavant totalement fermé sur le territoire de la commune pourraient finalement rouvrir à cette date.

À l’approche de Noël, les cérémonies religieuses seront à nouveau autorisées dès ce samedi 28 novembre, avec une jauge de 30 personnes. Jean Castex a annoncé que cette jauge était susceptible d’évoluer au fil du temps – les responsables des cultes demandent qu’une règle de jauge soit appliquée, comme dans les commerces.

➡️ Attestation de déplacement numérique

➡️ Attestation de déplacement format papier (à imprimer)